AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 WUT Pasiphaé [Sorcière]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: WUT Pasiphaé [Sorcière]   Sam 8 Sep - 15:53

Informations Communes
Nom : Wut (prononcer « vout » en allongeant le « ou »)
Prénom(s) : Pasiphaé Lilyth Dolorès Mélusine Hypatia Cléopâtre Médée Circé Antigone Sémélé Leucothée Althée
Race : Sorcière
Sexe : Féminin
Monde d'origine : Asgard
Clan : Asgard

***


Informations Spécifiques à la Race
Âge : 22 ans
Métier : Dame de Compagnie de Desdémone
Monde de résidence : Asgard

Daemon :
[list]⭐ Nom du Daemon : Ialou (pronocer i-alou)
⭐ Sexe du Daemon : Masculin
⭐ Forme du Daemon : Gypaète Barbu

***


Informations Approfondies
Histoire :
Arrière-petite-fille d'une Sorcière qui avait décidé de quitter son clan pour bête dispute, elle en a hérité quelques caractéristiques, telles que la longévité et la capacité de se séparer de son daemon (enfin, ce sera expliqué dans la suite de l'histoire)... Donc, comme il faut toujours commencer par le début, je commence par le début, c'est-à-dire par l'arrière-grand-mère, qui s'appelait Serenity et qui portait fort mal son prénom.
Serenity était la fille d'une chef de clan de Sorcière. Par malheur, ou par bonheur, elle eut une soeur jumelle. Leur mère mourut à la naissance, et la sage-femme n'arriva pas à faire la différence entre l'aînée et la cadette. Résultat : pendant toute leur vie, les deux soeurs (parfaitement identiques, cela va sans dire) se chamaillèrent pour savoir laquelle était l'aînée. Le problème devint plus grave quand il fut temps que le clan soit pris en main par l'une des soeurs. Evidemment, il y eut tirage au sort, et Serenity ne fut pas tirée. Furieuse, et persuadée de tricherie, elle partit pour la ville la plus proche où elle s'installa. Elle eut une bonne dizaine d'époux et autant d'amants étant volage et ayant une longue vie. Maintenant nous intéresse sa 4e fille, Anastasy, la grand-mère de Pasiphaé.
Anastasy retourna chez les Sorcières, mais elles ne l'accueillirent pas avec gentillesse. C'est en ronchonnant qu'on lui inculqua les bases de la magie et qu'on lui fit traverser l'épreuve du daemon. Quand elle se sentit assez forte elle retourna en ville et vécut le même genre de vie que sa mère. Elle eût autant de filles que de fils, et c'est précisément sa 16e fille qui nous intéresse. Laetitia.
Laetitia portait très mal son prénom, à croire que c'était une manie de mal nommer les enfants. Effectivement, elle n'était pas d'un tempérament joyeux. Plutôt sombre, inquiet et nerveux, bien qu'il lui arrivât de jouer aux séductrices. Pasiphaé, de son nom de baptême, Stephania, fut sa 13e fille, fille d'un riche et jeune héritier qui aimait s'amuser avec les femmes. Alors quand il se retrouva avec une fillette de 5 ans sur les bras, à sa séparation avec Laetitia, il décida de prendre en main son éducation. A sa manière. C'est-à-dire, très bizarrement.
Je vous explique : de jour il élevait la fillette comme un garçon, la nommant Caïn, mais le soir il lui faisait apprendre les tâches féminines. C'est ainsi qu'elle apprit en même temps à faire la révérence qu'à monter à cheval, où à manier le lasso en brodant tous les soirs avec soin. Le jour des 15 ans de la jeune fille, il décida qu'elle était assez mûre. Avec son accord, il lui ôta sa virginité. Vous allez me dire « comment ça avec son accord? Elle avait 15 ans! C'était sa fille! » mais Pasi avait la même éthique que son père, et les mêmes désirs (il faut dire que son père était jeune (l'ayant eue à 21 ans, il n'en avait que 36) et très séduisant). De toutes manières, à 17 ans, il l'envoya chez les Sorcières, avec comme consignes « Apprends à te séparer de ton daemon, découvre quelques tours de magie et reviens-moi ». Ce qu'elle fit. Mais durant les trois mois de son absence, elle en apprit beaucoup... Les plantes, quelques « tours de magie », comme disait son père, et elle passa la dure épreuve du daemon...
Pendant le mois suivant, les relations entre Ialou et elle furent assez orageuse, mais ils finirent par se réconcilier. En rentrant elle retrouva son père en compagnie d'une courtisane (pas au sens « Noble » mais au sens « prostituée qui se fait entretenir »). Très calme elle saisit la jeune femme par la peau du cou (eh ouais, elle a fait de la muscu alors elle est assez forte ^^) et l'expédia dehors. Puis elle eut une discussion assez agitée avec son père, qui se finit dans leur lit (ils ont fini par se réconcilier).
Puis, quelques mois plus tard, Ialou prit sa forme définitive, et c'était ce que Pasi avait posé comme ultimatum au... mariage. C'est donc pendant la fin du mois de juin que la jeune fille, âgée de 17 ans, épousa son père, de 21 ans son aîné. « Mais l'église aurait dû l'interdire! Ou la loi! Ou n'importe quoi!! » me direz-vous. Sauf qu'entretemps, la père était devenu très influent et il n lui avait pas été difficile de créer un acte de décès pour Stephania et de lui créer une nouvelle identité. D'ailleurs, ils choisirent avec soin sa multitude de prénom. Chacun d'entre eux devait avoir une signification. Ainsi, dans l'Antiquité grecque, Pasiphaé était la mère du Minotaure; dans la Bible, Lilyth était la première femme d'Adam; Dolorès signifie douleur; Mélusine fut maudite par sa mère pour avoir enfermé son père dans une montagne (si je me souviens bien); Hypatia fut une philosophe grecque qui lutta contre le christianisme mais que les chrétiens immolèrent; Cléopâtre, pharaonne égyptienne, se suicida pour éviter le déshonneur; Médée tua ses enfants par vengeance pour la trahison de son époux, Jason; Circé transforma les compagnons d'Ulysse en porcs avant de se laisser charmer (soi-disant) par l'aventurier; Antigone fut emmurée vivante pour avoir pris la défense de son frère; Sémélé fut consumée par les rayons de Zeus en ayant voulu le voir (avec l'idée de départ de la perfide Héra, jalouse de cette femme) et elle donna naissance, si l'on peut dire, à Dionysos; Leucothée devint une déesse marine et Althée fut une amante de Dionysos... Toute une histoire n'est-ce pas?
Pendant 20 ans, elle vécut avec son époux et père, jusqu'à ce qu'il commence à s'énerver de la voir toujours jeune et belle alors qu'il vieillissait. D'ailleurs, il sentait qu'elle commençait à se lasser de lui. Il tenta donc de la tuer une nuit, mais elle, sentant le coup venir se défendit et le tua presque sans faire exprès, l'étouffant sous la couverture.
Elle l'enterra dignement et commença une vie de ... courtisane. Elle était belle, très belle, et elle le savait. Profitant de la naïveté des hommes elle devint de plus en plus riche, de plus en plus influente, bien qu'elle baignât dans la luxure...
Et à l'avènement de Desdémone, elle se débrouilla pour devenir sa dame de compagnie...
Physique :
Pasiphaé est belle, très belle, sublime même. Et elle le sait. Un visage à l'ovale parfait, aux sourcils et à la bouche bien dessinés, bien qu'on puisse y voir un petit pli buté. Des yeux dorés, de magnifiques yeux d'or, qu'elle entoure d'une sorte de masque de fard rouge pour en mieux faire ressortir la couleur et qui lui ont valu bien de compliments. Autour de ces yeux, de longs cils noirs, et une chevelure tout feu tout flamme. Cependant, ce beau visage peut se distorde quand elle est énervée, car elle capricieuse et elle s'énerve facilement. Malgré tout, la force qui émane d'elle quand elle est en colère laissent parfois des hommes bouche bée. A vrai dire, parfois même des femmes...
Quand au corps, parlons d'abord du cou de cygne, droit et fin, orné d'un collier aux rubis et aux grenats incrustés avec délicatesse dans le fil d'araignée trempé dans de l'argent... Passons aux épaules douces et fines, presque frêles, qui donnent naissance à deux bras qui semblent pouvoir se casser au moindre souffle de vent alors même qu'ils sont si puissants. U bout, on peut voir des mains de pianiste, si fines, si douces... et si rudes parfois. Revenons vers le buste. Pasi a des formes avantageuses, pas trop proéminentes, mais douces, rondes. Viennent ensuite de longues jambes graciles qi soutiennent ce corps élancé aussi bien vêtues de bote d'équitation que de talons hauts ou d'escarpins.
Quand à la tenue, Pasiphaé affectionne particulièrement le rouge. Une robe rouge en velours et en soie, ouverte légèrement avec un large décolleté, des plumes pourpres fixées aux épaules et à la taille ainsi que deux mitaines qui remontent jusqu'au coude, cachant des cicatrices dont la provenance est inconnue. Elle n'enlève jamais ces gants. Seules très peu de personnes ont vu les marques sur ses bras... Très peu...
Caractère :
Pasiphaé est narcissique, mais elle sait le cacher. Elle semble être très froide, et pourtant, à l'image de sa chevelure, elle est tout feu tout flamme. Elle s'emporte pour un rien, mais peut être très douce, voire d'une suavité qui peut mettre mal à l'aise quand elle désire les faveurs de certaines personnes. Ayant hérité de quelques caractéristiques des Sorcières, elle a un léger pouvoir hypnotique (très léger hein) qui lui sert bien quand quelqu'un n'est pas d'accord avec elle.
Passons aux crises de colère. Leur cause, d'abord : un rien, une contradiction, deux mots chuchotés peuvent la rendre furieuse. Elle est ensuite dans un état apocalyptique qui peut durer de 10 minutes à 3h. Puis, quand la tempête est passée, ça y est, elle est de nouveau calme. Mais quand elle est énervée, elle casse des vases, elle hurle, elle vise au hasard... La seule chose qui pet la calmer, c'est une longue balade toute seule... ou une flatterie murmurée au bon moment avec la bonne intonation. Oui, Pasi est sensible aux flatteries, bien qu'elle sache que ce n'est que de la flatterie vu qu'elle en use aussi.
Elle est assez manipulatrice et assez difficile à prévoir (sauf quand on voit quelqu'un qui l'énerve ^^) et elle a une belle collection de jurons.
Elle est aussi sensible à la beauté masculine qu'à la beauté féminine et a déjà partagé le lit de femmes ayant les mêmes moeurs qu'elle.
Elle aime Desdémone.
Elle n'a besoin que de très peu de sommeil.
(Autres) :
Elle a un léger pouvoir hypnotique, adore l'équitation et il n'est pas rare de la voir sans son Daemon car ils se disputent assez souvent -_-'...
Elle manie le fouet avec aisance, et ne se fait pas prier pour s'en servir. Sur n'importe qui (peut-être pas sur Desdémone quand même). Il est impossible de la voir sans son fouet (il est sous son oreiller quand elle dort... si elle dort) ainsi que sans ses gants (même quand elle dort ou qu'elle partage le lit de quelqu'un).
Revenir en haut Aller en bas
Desdémone
Reine d'Asgard
avatar

Féminin Nombre de messages : 174
Age : 24
Poste / Métier : Reine d'Asgard
Monde d'Origine : Le royaume des Morts
Camp : Loyauté Asgarienne
Date d'inscription : 01/07/2007

Dæmon
Nom du Daemon: Symiarè et Ràèz
Forme du Daemon: Loup Rouge et Cygne
Sexe du Daemon: Masculin

MessageSujet: Re: WUT Pasiphaé [Sorcière]   Sam 8 Sep - 23:41

Daemon : Gypaète Barbu


VALIDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark-materials.forumotion.com
 
WUT Pasiphaé [Sorcière]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Frida [Sorcière]
» Gwelaly Lothalia [Sorcière & Voyageuse]
» Rp pour la sorcière immortelle
» Laoi Vif [Eclaireur & Sorcière]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Fin :: Corbeille-
Sauter vers: